Documents

Retrouvez ici en téléchargement:

L’Enquete « Oui au Train de Nuit » sur les dysfonctionnements et le potentiel du train de nuit.

Communiqués de presse

Train de nuit : un démantelement justifié par des chiffres trompeurs ?

Elus, usagers et cheminots chantent ensemble dans les Pyrénées pour le train de nuit

Lueurs d’espoir pour les trains de nuit

Les trains de nuit sont-ils dépassés ou une solution d’avenir ?

A destination des élus :

Une lettre type aux députés et sénateurs (à adapter) pour demander une mission d’information parlementaire sur les dysfonctionnement et le potentiel des trains de nuit.

Ou lettre type aux élus locaux (à adapter, ou une variante).

Le Kit Manifestation :

Agir

 

A/ Prochaines actions :

Pour participer, merci de contacter les groupes locaux (voir contacts).

B/ Individuellement, beaucoup d’actions sont possibles aussi :

Tout le monde peut faire quelque chose !

  •  Faire signer les pétitions autour de nous.

  • Répartir le flyer, dans le train ou en gare.

  • Exprimer vos témoignages d’usager : créer votre blog « train de nuit » et envoyez nous le lien.

Pour aller encore plus loin :

  • Écrire un témoignage court (2000 caractères) pour vos revues associatives ou presse habituelle (dont courrier des lecteurs).
  • Interpeller les élus locaux : leur transmettre un courrier (des lettres types sont à disposition).
  • Interpeller les députés et sénateurs : leur demander une enquête parlementaire sur la des-incitation qui affecte les voyageurs, et sur le potentiel des trains de nuit.Par chance, leur réceptivité est optimale en ce moment car ils démarrent leur campagne législative ! Ils peuvent intervenir pour défendre votre train de nuit au niveau national. Vous trouverez leurs coordonnées ici : députés  et sénateurs et une lettre-type sur ouiautraindenuit.wordpress.com
  • Organiser des actions locales (voir les photos pour donner quelques idées) : venez passer un bon moment en gare. Ne pas oublier le pyjama et l’oreiller pour la photo. C’est l’occasion d’envoyer des communiqués de presse. La recette pour écrire : 2000 caractères, avec un peu d’émotion « positive » et de pédagogie + une belle photo ! Merci de nous transmettre les articles.
  • Participer au forum de discussion sur 2 thèmes : observatoire des dysfonctionnements des trains de nuit, et propositions pour relancer les Intercités noctures.

Retrouvez les pétitions, flyers, affiches, exemples de lettre, contacts… sur : ouiautraindenuit.wordpress.com


Revue de presse et émissions radio

 

Le TGV n’est pas l’unique solution partout, Le Petit Journal du 65, 19 avril 2017

Allemagne : une demande en hausse pour le train de nuit, Vincent Doumayrou, Mediapart, 1er avril 2017

Retiens les trains de nuit !, David Ramasseul, Paris Match, 24 mars 2017

Les 8 arguments du PDG de la SNCF pour supprimer les trains de nuit sont bidons, Interview de « oui au train de nuit » par Sarah Lefèvre, StreetVox, 23 mars 2017

Les trains de nuit, une alternative bien moins couteuse que le TGV,  Nolwenn Weiler, Bastamag, 22 mars 2017

Lueurs d’espoir pour le train de nuit, le Petit Journal du 65, 8 mars 2017

Trains de nuit : un démantèlement justifié par des chiffres trompeurs ?, le Petit Journal du 65, 1er mars 2017 (ou dans La dépêche).

Le train de nuit fait de la résistance dans le sud, Marc Fressoz, MobiliCités, 21 février 2017

Train de nuit Paris/Cerbère : l’espoir renaît, E.D., L’Indépendant, 28 déc 2016

Suppression des trains de nuit : les usagers ne lâchent rien, Coralie Schaub, Libération, 3 décembre 2016

L’incompréhensible obstination des décideurs politiques à tuer le rail,  Corinne Morel Darleux, Reporterre, 1 déc. 2016

200 personnes en Gare de Perpignan pour dire oui au train de nuit, Olivier Roirand, TV Sud, 15 octobre 2016.

Train de nuit: la Région met un coup de pression, Julien Estrangin, le Dauphiné, 1er octobre 2016

Les trains de nuit ne doivent pas disparaître, ATTAC France, 29 sept 2016

19 élus défendent le train de nuit, 16 sept. 2016

La menace sur les trains de nuit remet en cause le transport des vélos, FUB, 8 sept 2016

La pétition arrive en train de nuit au ministère, Vidéo du JT de France3 Pays Catalan, 22 juillet 2016.

« L’Etat veut tout simplement abandonner », Interview de Fabienne Keller, Sénatrice du 67, RTL, 22 juillet 2016.

Alternative à la voiture et à l’avion, les trains de nuit vont… disparaître
Collectif Rendez moi mon train,  Reporterre, 16 juin 2016.

Terminus pour les trains de nuit, Margaux Velikonia, LE MONDE, 20.05.2016.

La grande vitesse est en train de tuer le réseau ferroviaire européen, Kris de Decker, Carfree, 2013

Des articles dans  Silence !, Bastamag, L’âge de faire, Biocontact, PPLD

Liste complète vers les articles sur la mobilisation

——- émissions de Radio ——-

« oui au train de nuit » avec l’association ACTIVAL, Radio Luz, 17 février 2017.

Campagne « oui au train de nuit », Radio 2 TER, octobre 2016.

Interview « oui au train de nuit » par Nature&Progrès,  RCF-Aude, octobre 2016.

—— Presse Régionale sur les actions ——

Actions octobre 2016 : 200 personnes en Gare de Perpignan , et à Tarbes

Actions novembre 2016 : Bordeaux , Pau , Toulouse , Bayonne , Carcassonne , Capdenac, StrasbourgPerpignan, Paris, Montréjeau, Luchon, Bagnères de Bigorre

Actions décembre 2016 : Perpignan, Cerbère , Paris, Catalogne

——- Même le théatre voyage en train de nuit ! ——-

Train train, è pericoloso sporgersi, tous les Dimanche et Lundi du 8 Janvier au 17 Avril 2017 à la Comédie Bastille à 21h!! !

2016-10-theatre-train-de-nuit

Témoignages et analyses d’usagers

Facebook d’un grand voyageur en train de nuit

La Palombe bleue, train de nuit Paris-Irun : on nous prend pour des jambons

Version complète : La Palombe Bleue (Paris-Tarbes-Hendaye-Irún), un train d’avenir à maintenir

Analyse d’un habitant de Cerbère

trains mon amour…

Vous voyagez en train de nuit ? Créez votre blog et envoyez-nous le lien….

A l’intention de la presse : vous trouverez de nombreux témoignages auprès des voyageurs en vous rendant au départ du train de nuit. Plus simple encore et sans se dépalcer : les commentaires sur la pétition sont très impactants!

Contact et liens vers les organisations locales impliquées

Attention à remplacer (@) par @  (=antispam) !

Contact :

ouiautraindenuit(@)ntymail.com

Organisations locales :

Coordination Barousse Comminges, le train Luchon-Montréjeau

ou ouiautraindenuit31(@)ntymail.com

  • PACA : ouiautraindenuit06(@)ntymail.com
  • Rhone-Alpes: ouiautraindenuit73(@)ntymail.com ; et aussi AGFUT74 et ARDSL
  • Est : ouiautraindenuit67(@)ntymail.com
  • Paris : ouiautraindenuit-paris(@)ntymail.com et rendez-moi mon train
  • Et en Europe, la mobilisation est active aussi !

Si votre organisation réalise des actions n’oubliez pas de nous envoyer un email de contact pour le faire apparaitre sur cette liste !

Autres régions (ou si vous n’obtenez pas de réponse):

ouiautraindenuit(@)ntymail.com

Ou encore nous écrire par le formulaire :

Le TGV ne remplace pas le train de nuit

Comme il voyage pendant notre sommeil, le train de nuit fait gagner du temps. Par exemple pour un week-end sur la côte Vermeille depuis Paris avec l’avion ou le TGV le temps sur place ne sera que de 26h, tandis que le train de nuit permet de passer 37h sur place.

La petite histoire: Jules travaille à Paris. Il a une relation avec Delphine qui vit à Collioure. Il est important pour leur amour qu’ils puissent passer un bon week-end ensemble. En utilisant l’avion il arrive à 13h le samedi, et repart le dimanche à 15h, son voyage est stressant, il n’a même pas le temps de lire. En utilisant TGV et TER il arrive à 15h30 le samedi et repart le dimanche à 17h45 au plus tard mais arrive très tard. Par contre il a le temps de lire. Que ce soit en avion ou en TGV, il doit inclure à son séjour à Paris deux nuits d’hôtel le vendredi soir et le dimanche soir. Avec l’avion il passe 26h avec Delphine, il gagne 15 minutes avec le TGV/TER. Avec le train de nuit, arrivée 7h40 samedi et départ 20h26 dimanche il peut passer 37h avecDelphine. Ce qui permet de préserver sa relation. En addition il économise deux nuits d’hôtel. Enfin en s’y prenant bien le trajet est moins onéreux, plus écologique et plus sympathique. »