Résultat du questionnaire 2022 (chercher par code postal)

Réponses classés par département. Merci de rechercher par code postal (CRTL+F + #département)

Lucia SOUDANT

Code postal: 06400 circonscription nº8

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Je soutiens totalement le développement des trains que ce soit pour le ferroutage, le transport de voyageurs, désenclaver les territoires ruraux, avec une politique tarifaire intéressante pour éviter l’utilisation abusive de l’avion.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Le maillage du territoire est essentiel, y compris le développement de lignes actuellement déficitaires.

Fanny DARRAS, Union Démocratique Bretonne

Code postal: 22000 première circonscription des Côtes d'Armor

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Seul un au départ de Saint Brieuc,
Trois en partant de Brest qui passent par Nantes : en tant que breton on aurait aimé un développement plus important du ferroviaire dans notre région.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
C'est une bonne chose, même si on ne peut que constater encore une fois l'oubli de la Bretagne. Dans vos propositions vous parlez de lignes intraeuropéennes. De Bretagne, seule une, entre Rennes et Paris, puis qui partirai vers Amsterdam. La ligne existe déjà…

Lude Noël R.N

Code postal: 22110 circonscription 4

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Dans les années 70 à 80 j'utilisais les trains auto couchettes avec mes deux enfants par sécurité, plaisir et arrivé détendu. De plus au départ ou à l'arrivée des rencontres étonnantes au petit déjeuner.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Depuis toujours pour le chemin de fer ,la meilleure référence c'est les chemins de fer suisses. Je les suis depuis 1970 avec leurs différents plans. Rail 2000 et tout ceux qui se sont rajoutés.

Lude Noël R.N

Code postal: 22110 circonscription 4

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Dans les années 70 à 80 j'utilisais les trains auto couchettes avec mes deux enfants par sécurité, plaisir et arrivé détendu. De plus au départ ou à l'arrivée des rencontres étonnantes au petit déjeuner.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Depuis toujours pour le chemin de fer ,la meilleure référence c'est les chemins de fer suisses. Je les suis depuis 1970 avec leurs différents plans. Rail 2000 et tout ceux qui se sont rajoutés.

Kieffer Antoine, Rassemblement National

Code postal: 22550, circonscription 2

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Les trains de nuit sont indispensables à la mobilité du 21e siècle. Les trains de nuit sont un outil important pour l’optimisation des déplacements et permettre un lissage plus conséquent des déplacements pour les usagers. Pouvoir traverser la France lors d’un sommeil est un gain de temps inestimable pour un jeune entrepreneur, un travailleur, un étudiant. Les trains de nuit permettent un gain de temps non négligeable pour bon nombre d’usagers. La construction et la rénovation de nouvelles voitures sera évidemment de nature à réaliser du patriotisme économique en favorisant notre production Française.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Il est indispensable que le transport ferroviaire Français reste un service public. L’ouverture à la concurrence et l’affaiblissement de la SNCF qui doit emprunter sur les marchés privés pour combler sa dette n’est pas acceptable et révèle un manque de vision de nos précédents responsables politiques. Est-ce que la question de rentabilité se pose lorsqu’il s’agit du réseau routier secondaire ? Heureusement que non, car le bénéfice pour l’ensemble des Français est bien plus important que la simple logique comptable de rentabilité de l’infrastructure elle-même. La mobilité des biens et des personnes par ferroutage est une vision d’avenir, écologique, qui doit être optimisée sur l’ensemble du territoire. L’électrification des lignes est importante si une alternative tel que l’utilisation des locomotives à hydrogène n’est pas encore employé pour certaines lignes, afin de remplacer les vieilles locomotives diesel, émettrices de CO2. Toutes les lignes encore existantes doivent être impérativement rouvertes pour une optimisation de mobilité.

Annaïg LE MEUR, renaissance

Code postal: 29000 1ere Finistère

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

Maxime Touzé – Union démocratique bretonne

Code postal: 29100 7e circonscription du Finistère

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Pour le fret et les voyages longues distances, les trains de nuit sont une nécessité. L'urgence écologique est là, on ne peut plus attendre.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Il est plus que primordial d'améliorer et de restaurer à certains endroits le réseau ferré. L'Union démocratique bretonne se mobilise depuis des années pour le retour des petites lignes du quotidien. Nous avons organisé pas moins de 4 marches sur le sujet, en suivant le tracé des (anciennes) lignes : Auray-Saint-Brieuc (2015), Landerneau-Quimper (2016), Rennes-Châteaubriant (2016), Morlaix-Roscoff (2018).

Mikaël Cabon, soutien à la majorité présidentielle

Code postal: 29200 Brest2

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

Thierry Lollierou – RECONQUÊTE !

Code postal: 29400 – 5ème circo du Finistère

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Plan de 40 à 50 Md€ sur 10 ans pour accélérer la régénération du réseau ferré.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

Maël Egron « Parti Breton »

Code postal: 35000 2ème circonscription

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Plan de 40 à 50 Md€ sur 10 ans pour accélérer la régénération du réseau ferré.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Le train de nuit est une nécessité, c’est une solution à mettre en place très rapidement qui permettra de répondre à plusieurs problèmes : coût des déplacements, baisse des émissions de gaz, d’avantage de liaison,… . Le train doit remplacer l’avion et la voiture dans les habitudes des usagers.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

Joel Le Gall UDB R et PS

Code postal: 35650 8eme Ille et Vilaine

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
L'usage combiné train vélo aussi pour les RER pour un trajet domicile travail est capital avec adaptation des gares et des trains

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

LEILA ROSENSTECH RECONQUETE

Code postal: 35350 7EME CIRCONSCRIPTION ILLE ET VILAINE

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: Ne se prononce pas.

Pour régénérer le réseau ferré: Ne se prononce pas.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Je suis globalement favorable au développement des trains de nuit. C'est l'occasion de relancer la production industrielle en France et d'amortir les coûts d'infrastructure du réseau ferré en France. Une condition indispensable au développement des trains de nuit : garantir la sécurité et la sérénité des voyageurs de nuit.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Les coûts de ce développement doivent faire l'objet d'une étude sérieuse. Je ne peux pas me prononcer sur un montant décidé arbitrairement.

Mathilde Hignet NUPES

Code postal: 35330 35-04

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Habitante du milieu rural, le train de nuit est un transport d'avenir pour faire face au changement climatique

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Je suis attachée à un réseau dense et moderne, cependant il faut partir de l'existant pour éviter d'artificialiser des terres agricoles

Cordaillat-Dallara Jean-Christophe / Union Démocratique Bretonne / candidat 56-2

Code postal: 56690 / 2e circonscription du Morbihan

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Les trains de nuit permettent de compléter une offre que je voudrais plus attractive afin de permettre à toutes et tous de voyage plus écologiquement et aussi, profiter du voyage.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Nombreuses sont les voix ferrées qui ont été abandonnées au profit d'autres alimentant les métropoles, principalement Paris. D'ailleurs, pour voyager, il n'est pas rare de devoir passer par la capital ce qui rallonge le trajet et les coûts. Les voix abandonnées sont généralement celles du quotidien et qui permettraient de vivre sur sont territoire avec un impact écologique plus limité. La remise en état d'un maillage diversifié est essentiel pour la vie locale, économique et l'environnement. Une gestion locale du trafic et des investissement est également une nécessité afin que les stratégies soient réalistes par rapport aux besoin des territoires.

Gael Briand, Union démocratique bretonne

Code postal: 56100 Lorient

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Je pense que le train de nuit ne s'imagine pas dans une perspective franco-française. Ce sont d'abord des lignes européennes qu'il faut imaginer. Aussi, je suis sensible à l'idée de transversales.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Mon parti, l'UDB, est l'un de ceux en Bretagne qui s'est le plus engagé sur la réouverture des "petites lignes". Depuis 2014, nous avons effectué plusieurs marches pour sensibiliser à ces questions et obtenu des avancées sur la ligne Rennes-Châteaubriant ou même Morlaix-Roscoff même si cette dernière tarde toujours à être rénovée. J'ai connu le train de nuit, je l'ai repris récemment avec grand plaisir. J'y vois une solution peu chère, écologique et agréable de voyager. Le train de nuit devrait qui plus est participer d'une vision moins centralisée de l'aménagement du territoire. D'où les transversales. Passer par Paris pour faire Nantes-Bordeaux, avouez que c'est imbécile!

crampe Jérome (gauche républicaine)

Code postal: 65320 2e circonscription

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
les trains de nuit sont pour notre territoire un véritable outil de développement non seulement touristique mais également économique. une liaison Paris-Hautes Pyrénées de nuit, et un moyen propre et confortable, sous condition que les rames soient rénovées ou remplacées (sujet sur lequel je m'engage) de liaison pour des touristes mais aussi pour des acteurs économiques voulant optimiser leur temps (voyage et repos). la remise en route du train de nuit Lourdes Paris n'est qu'un début, cette ligne doit servir de tremplin pour développer un véritable réseau moderne. Elu, je m'engagerai à poursuivre le travail réalisé par Jeanine Dubié notre députée, auprès des Ministères concernés pour que les trains de nuit soient un des axes majeurs du développement des transports sur notre pays. Les avis des collectivités, des usagers, des parlementaires doivent être entendus et respectés, j'y veillerai.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
le train de nuit n'est pas la seule problématique de notre territoire : le Grand Projet Ferroviaire du Sud Ouest (GPSO) a oublié notre département ! en effet, les Hautes Pyrénées sont les grands oubliés de la LGV. aucune liaison rapide, aucun aménagement ne figure sur le projet. Tarbes et Lourdes restent isolés de ce réseau grande vitesse, véritable alternative au transport aérien. Il est à noter toutefois, que notre département et notre communauté d'agglomération n'ont pas été oubliés en ce qui concerne le financement puisque respectivement ce sont les sommes de 30 et 17 millions qui seront à financer pour nos collectivités sans aucun retour. A l'aune d'un tournant essentiel en matière de transition énergétique, nous ne pouvons passer à coté d'un tel projet qui laisserait notre territoire sur le bord du chemin pour de longues années. Elu, je m'engagerai avec détermination pour que le réseau ferré soit modernisé, adapté aux utilisations actuelles et ne laissent aucun territoire de coté. l'Etat doit se mettre à l'écoute des collectivités qui ne doivent pas rester que de simples financeurs mais des acteurs de cette concertation nécessaire.

Ensemble

Code postal: 64-05

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 300 voitures pour 10 lignes, comme annoncé par le ministère des transports, mais non concrétisé à ce jour.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

Lopez Yoann – Garde-Fous de l’Assemblée Nationale

Code postal: 5603

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 300 voitures pour 10 lignes, comme annoncé par le ministère des transports, mais non concrétisé à ce jour.

Pour régénérer le réseau ferré: un Plan de 40 à 50 Md€ sur 10 ans pour accélérer la régénération du réseau ferré.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
J’ai peu réalisé des trajets de nuit en train mais c’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Étant commerçant et jeune papa j’avoue ne pas avoir lu ce plan. Mais si Élu ça sera mon travail et j’agirai en ce sens. Globalement je suis pour renforcer l’existant plutôt que de créer encore et encore.

DUMANOIR Serge – RN

Code postal: 65 – 2° Circo

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: Ne se prononce pas.

Pour régénérer le réseau ferré: un Plan de 40 à 50 Md€ sur 10 ans pour accélérer la régénération du réseau ferré.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :
Le RN est très favorable au ferroviaire. Donc bien sûr aux trains de nuit…à condition de les sécuriser.

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :
Le RN défend le Transport comme étant une prérogative nationale et non décentralisable, afin d'avoir une vision d'ensemble des réseaux (ferrés notamment); c'est une fonction "stratégique" que l'Etat-Stratège doit pouvoir contrôler. Le train est peu cher et transporte les industries (les produits); là où il n'y a plus le train, il n'y a plus d'industrie.

Chevrel – Reconquête

Code postal: 56/01

Je me déclare pour le développement des trains de nuit: Oui

J'agirai pour financer la construction de: 600 voitures ou davantage (pour 20 lignes ou plus), avec une option pour étendre la commande dans les prochaines années.

Pour régénérer le réseau ferré: un Grand Plan d'au moins 60 Milliards d'euros (Md€) sur 10 ans pour régénérer l'ensemble de réseau ferré et rouvrir des lignes. C'est une action prioritaire.

Je m'engage à:

  • Le rapport TET montre la pertinence des liaisons transversales pour relier les Régions éloignées l'une de l'autre. Pourtant il propose relativement peu de lignes transversales : j'agirai pour davantage de lignes de nuit transversales
  • Le rapport TET laisse de coté certains territoires, entres autres parce que le réseau ferré n'est pas régénéré / électrifié. J'agirai pour davantage de trains de nuit vers les territoires ruraux, entre autres vers le Massif Central (Cévenol/Aubrac)
  • Le Rapport TET prévoit des trains de nuit internationaux principalement au départ de Paris. Pourtant 80% des français vivent hors IDF : j'agirai pour déployer aussi des trains de nuit internationaux au départ des régions

Je m'engage aux actions suivantes:

  • Demander aux opérateurs de coopérer pour vendre des billets combinés entre tous les types de trains (TER inclus), de manière à pouvoir traverser la France et l'Europe avec une garantie d'acheminement et d'indemnisation des voyageurs en cas de rupture de correspondance
  • Favoriser le tourisme local et européen venant en train
  • Intégrer les coûts environnementaux, par le principe « pollueur-payeur », pour faciliter l'émergence des mobilités moins énergivores et polluantes
  • Mettre en place sans attendre un prix plancher sur les billets d'avion pour que les transports terrestres apparaissent compétitifs sur les trajets de 800 à 1500 km
  • Supprimer les niches fiscales sur le kérosène et l'aviation
  • Promouvoir la TVA à 5,5% sur le train
  • Favoriser l'usage combiné train+vélo en finançant l'aménagement adapté des gares et trains

Déclarations sur les trains de nuit :

Déclarations sur la modernisation du réseau ferré pour un maillage fin du territoire :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close