Le collectif « Oui au train de nuit » demande aux candidats aux municipales de s'engager pour les trains de nuit

*** communiqué de presse ***

La mobilisation de nombreux parlementaires a fait évoluer les débats en faveur du train de nuit tout au long de l’année 2019. Ainsi, la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), promulguée le 24 décembre 2019, engage l’État à mener une étude pour leur développement, avant le 30 juin 2020. Pour le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari « l’impératif écologique fait émerger de nouvelles perspectives économiques pour les trains de nuit. » La ministre de la Transition Écologique Élisabeth Borne a quant à elle déclaré « je partage l’objectif de dynamiser l’offre de train de nuit qui est aujourd’hui trop réduite en France».

On assiste donc à un changement de perspective, comme l’explique le sénateur Max Brisson « la SNCF a bien laissé entendre que ses trains de nuit étaient vides et déficitaires. Mais l’Autorité de Régulation des Transports a rectifié […] en 2015, le taux d’occupation des trains de nuit était près de 10 points au-dessus de la moyenne de l’activité des Intercités. » Et pour le député Joël Giraud « seuls 2 trains ont été maintenus au détriment de l’intégralité des autres lignes, alors que parallèlement le réseau se développait en Europe – la SNCF nous avait dit le contraire ».

Municipales 2020 : le collectif appelle les candidats à se mobiliser

En 2020 « Oui au train de nuit » poursuit son action et demande aux candidats aux municipales de s’engager pour les trains de nuit. L’étude est en effet une opportunité pour les villes – petites et grandes – d’améliorer leurs dessertes. La mobilisation des élus locaux est indispensable : l’État financera les trains de nuit uniquement si les territoires le demandent. Un questionnaire en ligne et un état des lieux à destination des candidats sont disponibles sur https://frama.link/infosTdN

La pétition « Oui au train de nuit » rassemble 165 000 personnes. Le collectif demande donc à chacun de transmettre cette demande à leurs candidats locaux. Le collectif communiquera sur les réponses. Alors, en 2020, la mobilisation des territoires amènera-t-elle à relancer les trains de nuit ?

« Oui au train de nuit » propose un investissement ambitieux pour créer 15 nouvelles lignes nationales. Des lignes intra-européennes (non représentées sur cette carte) sont également à construire en coopération.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close